Psychanalyste, formée à l'Institut Freudien de Psychanalyse de Nîmes,

J'ai ensuite poursuivi ma formation en devenant sexothérapeute et pédopsychanalyste.

Je propose un suivi personnalisé selon les besoins du patient ( thérapie de soutien, psychothérapie analytique, thérapie de couples, psychanalyse et supervision).

 

Peu a peu, je me suis spécialisée dans la prévention et la traumatologie du deuil chez l'enfant (séparation des parents, déménagements, maladie, perte d'un être cher, d'un doudou, d'un animal, , etc...) et dans l'accompagnement de ses souffrances (au CFDPPEA).

Membre de la commission régionale d'inscription au titre de psychothérapeute.

Membre de la FFDP, ma pratique est soumise à une supervision.

 

Quel que soit le cadre proposé, la parole du patient y est libre et favorisée par une écoute bienveillante. Vous pourrez exprimer votre histoire de vie en toute neutralité et confidentialité.

 

Qui peut consulter?

 

- les enfants: l'enfance est une période pleine d'épreuves et d'étapes à franchir.

L'enfant a du mal à comprendre et accepter les émotions qui le traversent. Nommer et respecter ses émotions permet de calmer l'enfant. Poser des mots permet d'apaiser l'enfant.

Certaines épreuves de la vie (deuil, séparation, déménagement, maladie, difficultés scolaires par ex), peuvent perturber l'enfant et entraîner un changement de comportement (angoisse, tristesse, problème de sommeil, colère, agressivité, inquiétude, peur, énurésie,etc.).

De plus, il est important de savoir que les parents et l' enfant, ne vivent pas dans le même "monde". Leur temporalité est complètement différente. L'enfant jusqu’à 5, 6 ans n'a pas la notion du temps, il vit intensément le présent, il aime prendre son temps, rêvasser, se raconter des histoires. de ce fait les actes du quotidien lui demandent un certain temps, très différent de celui des parents. Ces actes du quotidien peuvent devenir par la répétition stressant pour l'enfant si l'adulte ne tient pas compte de sa temporalité.

Les progrès considérables réalisés ces dernières années en neurosciences affectives apportent des réponses plus claires face aux émotions de l'enfant, à son affectivité et ses relations aux autres.

 

Par la parole, par une écoute active et par le biais d'outils de médiation, comme les dessins (la chromastratigraphie technique reposant sur les couleurs dont l'enfant est réceptif), les jeux, la pâte à modeler l'enfant pourra exprimer ses difficultés, ses souffrances dans un espace contenant.

 

-les adolescents: l 'adolescence est une période de transition entre le monde de l'enfance et le monde des adultes. Elle entraîne un désordre dans la tête de l'adolescent, une succession de chocs (sociologique, biologique, psychologique,affectif)  qui viennent ébranler le sujet, favorisant des attitudes un peu extrêmes. L'adolescent est en pleine restructuration et construit son identité.

Si la fragilité est réelle, elle ne doit pas occulter l 'élan, l'énergie, l enthousiasme propres a cet age de conquête, de soi et du monde.

Par la parole, l'adolescent pourra exprimer ses fragilités, ses peurs, ses doutes, ses émotions.

 

- les adultes: il peut tous nous arriver un jour ou l'autre, au cours de notre vie, de connaitre certaines difficultés, des souffrances, des interrogations nécessitant parfois un accompagnement.

Si vous vous sentez en décalage, que vous traversez un deuil, une séparation, des difficultés relationnelles, une perte d'emploi.  si vous vous sentez angoissé, vous ressentez un mal être diffus, vous êtes déprimes et vous souhaitez demander de l'aide?

La thérapie est une occasion privilégiée pour se retrouver soi-même, se ressourcer en réglant des problèmes personnels, familiaux ou professionnels.

 

- les couples:Il arrive que le couple traverse une crise, qui peut se traduire par une perte de désir, une impossibilité de communiquer, des différends qui rendent le quotidien invivable, introduire un tiers, le thérapeute, dans la relation peut alors aider.

la therapie de couple permet de rétablir le dialogue entre les partenaires. Apprendre à écouter l'autre sans vouloir le changer.